Un coup de pouce pour le transport aérien dans le Grand Nord canadien

Des résidents de Pangnirtung au Nunavut, dans l’Arctique canadien, regardent un avion atterrir, le 20 août 2009. (Andy Clark/Reuters)

Le gouvernement du Canada a annoncé mardi une aide de 12,5 millions de dollars aux Territoires du Nord-Ouest afin de soutenir « les services aériens essentiels dans les communautés éloignées » du Grand Nord.

Cette somme s’ajoute aux 17,1 millions de dollars dévoilés en novembre dernier et dont ont bénéficié le Nunavut et les Territoires du Nord-Ouest.

« Cet apport financier contribuera à maintenir les niveaux minimums de services aériens dans les communautés éloignées des Territoires du Nord-Ouest pour assurer l’accès en continu aux marchandises et aux services essentiels, notamment le réapprovisionnement des communautés en nourritures et en fournitures médicales », indique un communiqué du ministère fédéral des Transports.

En effet, depuis le début de la pandémie de COVID-19, s’est posé le défi de l’approvisionnement des communautés nordiques et éloignées.

Notre gouvernement comprend l’importance de services aériens fiables pour assurer le bien-être social et économique de nos communautés nordiques et éloignées. Alors que nous travaillons à la reprise des voyages après la pandémie, cet investissement permettra de veiller à ce que les personnes qui vivent et travaillent dans les communautés éloignées des Territoires du Nord-Ouest continuent d’accéder à des services aériens pour la livraison de marchandises et de services essentiels, pour les affaires et le commerce, et pour les déplacements essentiels entre les communautés des Territoires du Nord-Ouest. Nous sommes heureux de travailler avec nos partenaires territoriaux, les communautés autochtones et l’industrie du transport aérien pour soutenir les communautés alors que nous commençons à rebâtir en mieux. Omar Alghabra, ministre des Transports du Canada

Dans le cadre de ce programme, 22 communautés des Territoires du Nord-Ouest ont été déterminées comme éloignées.

Et au-delà de l’éloignement, « certaines communautés peuvent avoir un accès limité à des routes de glace saisonnières ou à de longues routes de gravier peu fiables ».

Cette aide ne sera probablement pas la dernière que débloquera le gouvernement fédéral. Ce dernier promet « de collaborer avec les provinces et les territoires pour veiller à la protection du transport et des chaînes d’approvisionnement essentielles pour les communautés nordiques et éloignées. Cela est nécessaire à la santé, à la sécurité et au bien-être de tous les Canadiens ».

Samir Bendjafer, Regard sur l'Arctique

Samir Bendjafer est détenteur d'un bacalauréat en informatique de l'Université de Bab Ezzouar (Alger) et d'un diplôme en journalisme de l'Université de Montréal. En 1997, il entame sa carrière de journaliste en Algérie en pleine révolution internet dans les journaux , avant le passage au journalisme 2.0 et les médias sociaux. A partir de 2005, Il a travaillé comme correspondant de presse basé à Montréal tout en publiant régulièrement dans les médias locaux montréalais. Sa curiosité et son penchant naturel à aller au-delà des apparences sont à la base de sa passion pour le journalisme.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.