Un célèbre pilote inuk canadien franchit 40 000 heures de vol : un exploit peu égalé

Johnny May vole depuis 59 ans. Il vient de franchir l’étape des 40 000 heures de vol. (Photo : avec la permission de Johnny May)

Le légendaire pilote de brousse inuk Johnny May Sr vient de passer un cap que peu de pilotes atteignent au cours de leur carrière : il a récemment dépassé les 40 000 heures de vol.

Johnny May Sr, 76 ans et originaire de Kuujjuaq, au Nunavik, compte bien ne pas s’arrêter là.

« Juste continuer à voler aussi longtemps que j’en suis capable parce que j’adore ça. »

Johnny May Sr

M. May vole depuis 59 ans et est connu comme le premier pilote inuk de l’est du Canada. Il a récemment posté son exploit aérien sur Facebook et a reçu de nombreux messages de félicitations en retour.

C’est en 1982 qu’il obtient sa licence de pilote et, plus tard, avec sa propre compagnie, Johnny May’s Air Charter, il a transporté un nombre incalculable de clients.

Dernièrement, il a embarqué des chasseurs de caribous. « J’en ai transporté beaucoup, puis j’ai volé vers des camps d’exploration. C’est donc une sorte d’activité mixte, avec des clients différents chaque jour. »

Au fil des ans, il a aussi effectué des évacuations sanitaires de résidents de plusieurs villages inuit vers des hôpitaux du Sud, ainsi que des missions de recherche et de sauvetage. Au cours de ces missions, il aurait sauvé plusieurs vies.

« J’ai trouvé de nombreuses personnes perdues et quand vous les trouvez, vous vous sentez bien. C’est une grande satisfaction. »

Johnny May Sr, pilote de brousse basé à Kuujjuaq, au Nunavik

Il affirme qu’une fois, il a trouvé un hélicoptère, en 1972, croit-il, qui était perdu depuis un mois et demi.

« Le pilote était toujours en vie alors je l’ai ramené à Kuujjuaq. De telles occasions m’ont procuré beaucoup de plaisir. » Il précise qu’il a également de nombreuses histoires tristes à son compte.

Héros d’un documentaire, d’un livre et d’un dessin animé

En 2013, l’Office national du film du Canada a coproduit le documentaire The Wings of Johnny May, sur la vie du pilote.

Johnny May et le père Noël quelques instants avant de commencer ce qui était un lâcher de bonbons annuel à Noël dans le village de Kuujjuaq, au Nunavik. (Photo : Isabelle Dubois)

M. May, qui est le frère de la gouverneure générale du Canada, Mary Simon, est aussi très connu dans sa communauté grâce à son annuel lâcher de bonbons de Noël.

Chaque année, à cette période, entre 1965 et 2019, il avait pour l’habitude de survoler Kuujjuaq en lâchant des bonbons, des jouets et des habits pour les enfants et les autres résidents.

Un livre d’enfant sur l’événement a été publié en 2015. Deux ans plus tard, la CBC a produit le dessin animé The Great Northern Candy Drop, basé sur le livre.

« Ça me procure beaucoup de joie de voir mes petits-enfants regarder ce dessin animé. »

Avec les informations de Cindy Alorut

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.