La Russie effectue un tir de missile hypersonique dans l’Arctique

Cette image tirée d’une vidéo publiée par le ministère russe de la Défense le 28 mai montre un nouveau missile de croisière hypersonique Zircon qui est lancé par la frégate Amiral Gorchkov en mer de Barents. (ministère russe de la Défense/AP)
L’armée russe a annoncé en fin de semaine dernière avoir effectué avec succès un nouveau tir d’essai du missile de croisière hypersonique Zircon, au moment où Moscou intensifie son offensive en Ukraine.

Le missile Zircon a été tiré samedi depuis la frégate Amiral Gorchkov, en mer de Barents, vers une cible dans les eaux de la mer Blanche, dans l’Arctique, a indiqué le ministère russe de la Défense dans un communiqué.

La cible située à un millier de kilomètres « a été visée avec succès », selon la même source.

Le tir a été effectué dans le cadre des « essais de nouvelles armes » russes, ajoute le communiqué.

Le premier tir officiel d’un Zircon remonte à octobre 2020. Le président Vladimir Poutine avait alors salué un « grand évènement ». D’autres essais ont eu lieu depuis, notamment à partir de la frégate Amiral Gorchkov et depuis un sous-marin immergé.

D’une portée maximale d’environ 1000 kilomètres, il doit équiper les navires de surface et les sous-marins de la flotte russe.

La Russie, qui a lancé le 24 février une offensive en Ukraine, a annoncé en mars y avoir utilisé des missiles hypersoniques « Kinjal », un recours en combat qui a semblé être une première, Moscou n’ayant jusque-là jamais fait état de l’emploi de ce type d’armes, sauf pour des essais.

Les missiles balistiques hypersoniques Kinjal et ceux de croisière Zircon appartiennent à une famille de nouvelles armes développées par la Russie et que M. Poutine qualifie d’« invincibles ».

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.