Changement climatique dans le Grand Nord canadien : Yellowknife veut l’aide du public pour déterminer ses priorités

La Ville a réalisé sa première évaluation communautaire en 2004 et la deuxième en 2013. La troisième, qui estimera les émissions en 2021, est en cours. (Radio-Canada/Archives/Mario de Ciccio)
La Ville de Yellowknife demande au public quelles devraient être ses priorités en matière de changement climatique. Elle aura bientôt besoin d’un nouveau plan énergétique et d’objectifs d’émissions de gaz à effet de serre.

Chris Vaughn, responsable de la durabilité et des déchets solides de la Ville, explique que la journée portes ouvertes qui a eu lieu jeudi à l’hôtel de ville visait à « prendre le pouls de la communauté ».

Les commentaires recueillis lors de l’événement en personne et en ligne grâce à un sondage aideront la Ville à trier ses priorités, a-t-il déclaré.

France Benoit, qui est venue à la journée portes ouvertes en tant que résidente de Yellowknife, affirme que les changements climatiques sont la plus grande menace à laquelle Yellowknife et le reste du monde seront confrontés au cours des prochaines années.

Je pense qu’il faudrait mettre l’accent sur la réduction de nos émissions de gaz à effet de serre. Nous pouvons penser que nous ne faisons pas partie du problème, car nous n’émettons apparemment pas beaucoup d’émissions de gaz à effet de serre, mais je pense que, personnellement, c’est une illusion.France Benoit
France Benoit, qui a assisté à une journée portes ouvertes sur le changement climatique à l’hôtel de ville de Yellowknife, veut voir « l’accent mis » sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre. (Radio-Canada/CBC/Liny Lamberink)

Pour France Benoit, certaines des façons d’y parvenir consistent à réduire la dépendance de la ville aux combustibles fossiles, à augmenter la production alimentaire locale et à créer plus d’accords de partage de voitures.

Leonardo Conde a également participé à la journée portes ouvertes. Selon lui, Yellowknife doit s’assurer que ses politiques en matière de changement climatique ne sont pas inadaptées avec de potentielles conséquences négatives imprévues.

Ce nouveau résident, qui a déménagé à Yellowknife le mois dernier, a apprécié que la Ville se soucie de recueillir les commentaires de la communauté sur le changement climatique, mais il aurait souhaité que plus de gens aient assisté à cette journée.

Un plan d’action énergétique décennal

Le plan d’action énergétique décennal actuel de la Ville définit deux objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre à atteindre d’ici 2025. L’un concerne la Ville en tant que société qui comprendrait les bâtiments et les véhicules. L’autre est pour la Ville en tant que communauté.

Chris Vaughn assure que la Ville en tant que société « se débrouille relativement bien » dans son engagement à réduire ses émissions de 1500 tonnes (50 %) par rapport à 2009.

Il est plus difficile de savoir comment la Ville s’en sort avec son objectif communautaire de réduction des émissions de 55 000 tonnes (30 %), selon Chris Vaughn, car cela nécessite l’embauche d’un entrepreneur tiers pour faire une évaluation des émissions des maisons et des bâtiments de Yellowknife, ce qui n’arrive pas tous les ans.

La Ville a réalisé sa première évaluation communautaire en 2004 et la deuxième en 2013. La troisième, qui estimera les émissions en 2021, est en cours. Selon le plan d’action énergétique actuel, la Ville de Yellowknife a émis 3185 tonnes d’équivalent en dioxyde de carbone en 2013, tandis que la communauté en a émis 305 000 tonnes.

D’après les informations de Liny Lamberink

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.