Injection de 9,5 millions $ dans le nord du Québec pour héberger le personnel d’Air Inuit

Air Inuit dessert les 14 communautés du Nunavik et effectue la liaison entre cette région et les villes du sud du Québec. (Duane Court/Air Inuit)
Air Inuit et la Société du Plan nord investissent pour agrandir les capacités d’hébergement du personnel du transporteur aérien, à Puvirnituq, au Nunavik. Cela doit faciliter l’embauche et l’aider à se conformer aux nouvelles règles fédérales.

La Société du Plan Nord qui est responsable de la mise en oeuvre du Plan d’action nordique du gouvernement accorde une aide financière de 3,2 millions de dollars à Air Inuit, qui investira, de son côté, 6,3 millions pour réaliser ce projet, selon un communiqué diffusé vendredi.

Cela servira entre autres à faire passer à 25 chambres la capacité d’hébergement du transporteur aérien pour son personnel.

« La future maison du personnel comptera 25 chambres, soit 15 de plus que le bâtiment actuel. Elle offrira également des installations sanitaires privées adaptées aux mesures découlant de la pandémie de COVID-19 », peut-on lire dans le communiqué.

D’ici la fin de l’année, les transporteurs régionaux devront se plier aux règles fédérales sur la gestion de la fatigue des équipages qui sont en vigueur depuis 2020 pour les grands transporteurs. Elles incluent notamment l’obligation de permettre à leurs pilotes de se reposer suffisamment entre leurs vols et de réduire les heures de travail.

Comme le transporteur anticipe une hausse de la demande en transport aérien avec la reprise post-pandémie, Air Inuit doit donc embaucher plus de personnel pour assurer ses opérations sans interruption et pallier les heures de disponibilité réduite des pilotes. Ce nouveau bâtiment favorisera l’embauche, la mobilisation et la rétention de la main-d’œuvre, selon l’entreprise.

« Nous investissons aujourd’hui une importante somme pour assurer le maintien des services essentiels au Nunavik et pour le bien-être de l’ensemble de nos employés qui offrent, dans un environnement nordique pas toujours collaborateur, des services aériens de grande qualité », affirme Christian Busch, président et chef de la direction d’Air Inuit.

Air Inuit dessert les 14 communautés du Nunavik et effectue la liaison entre cette région et les villes du sud du Québec. Les villages du Nunavik ne sont accessibles que par avion. 

L’inauguration du nouveau bâtiment, dont la construction est confiée à l’entreprise Kautaq Construction, est prévue en 2023.

« Puvirnituq est un carrefour qui relie plusieurs collectivités limitrophes de la côte d’Hudson et du détroit d’Hudson, il est donc nécessaire de leur fournir une qualité de service constante », affirme pour sa part Pita Aatami, président de la Société Makivik.

Air Inuit fait partie des transporteurs régionaux qui ont conclu des ententes avec Québec plus tôt cette année pour fournir des vols moins chers aux résidents des régions desservies et au grand public.

L’hiver dernier, l’entreprise avait par ailleurs annoncé avoir modifié un avion de passagers pour faciliter le transport du fret vers le Nord-du-Québec.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.