Un vol de WestJet à destination de la Jamaïque est rentré à Toronto lundi après qu'un passager ait déclaré être atteint du coronavirus. (Adrian Wyld/La Presse Canadienne)

Coronavirus : un avion WestJet détourné pour un passager qui se dit infecté

Lundi, un Ontarien a prétendu être infecté par le coronavirus alors qu’il se trouvait à bord d’un vol WestJet à destination de la Jamaïque.

Deux heures à peine après le départ de Toronto vers Montego Bay, le vol WS2702 a rebroussé chemin après qu’un homme s’est levé et annoncé qu’il était récemment en Chine et qu’il avait contracté la maladie.

Cette annonce a été communiquée par l’équipage au commandant de bord et ce dernier a décidé que l’avion retournerait à l’aéroport international Pearson.

La passagère Julie-Anne Broderick a déclaré qu’elle et sa famille étaient inquiètes. « Nous étions juste au-dessus de la Floride et tout d’un coup, nous avons senti que l’avion effectuait un virage assez spectaculaire, a déclaré Mme Broderick à CBC News. Nous volions dans la direction opposée tout d’un coup et on nous a dit que notre destination finale était de retour à Toronto. Nous étions donc très confus et inquiets. »

Les agents de bord ont isolé le passager prétendument malade à l’arrière de l’avion après lui avoir donné un masque et des gants. WestJet déclare dans un communiqué que l’équipage a suivi tous les protocoles relatifs aux maladies infectieuses à bord, y compris la séquestration de l’homme.

L’avion a atterri vers 14 h 10 (HNE). Le jeune homme de 29 ans, originaire de Thornhill, a été arrêté et accusé de méfaits. Il doit comparaître devant le tribunal le 9 mars.

WestJet a présenté ses excuses aux 243 passagers.

RCI avec les informations de La Presse canadienne et CBC News 

CORONAVIRUS DE WUHAN – NOTRE COUVERTURE COMPLÈTE

Coronavirus : la Chine félicite le Canada qui refuse d’imiter les États-Unis
Alors que les tensions sont vivent entre la Chine et les États-Unis parce que l’administration Trump a décidé d’interdire l’entrée aux personnes s’étant trouvé en Chine récemment, un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères a félicité le Canada pour sa plus grande retenue dans ce dossier.

Période d’observation sans quarantaine pour 325 Canadiens revenant de Chine
Alors que le bilan en Chine s’établit à 304 morts et que le nombre d’individus infectés a bondi à plus de 14 550, le gouvernement canadien a pris la décision de ne pas imposer la quarantaine à environ 325 Canadiens qui doivent revenir de Chine à bord d’un appareil spécialement nolisé.

Voyage au coeur des laboratoires canadiens qui ciblent le coronavirus chinois
Le Dr Guy Boivin, microbiologiste et infectiologue au Centre hospitalier universitaire (CHU) dirige le tout nouveau laboratoire de recherche pour le traitement de pathogènes rares, comme le coronavirus de Wuhan. Découvrez comment ce laboratoire, ouvert il y a tout juste une semaine, offre aux Québécois une couche de protection supplémentaire contre le coronavirus.

Quelles sont les prochaines étapes pour contenir le coronavirus au Canada?
Dimanche dernier, on ne rapportait alors que 2700 cas de contagion dans le monde. Cinq jours plus tard, alors que le total des victimes se chiffre à 7783 cas. Le ministre chinois de la Santé estime que la transmissibilité du virus « montre des signes d’augmentation ». Des Canadiens s’interrogent donc sur l’efficacité des mesures de prévention déployées à ce jour.

Les mesures de prévention du Canada contre le coronavirus très critiquées
Alors que l’OMS vient de déclarer une urgence sanitaire mondiale concernant le coronavirus, au Canada, des voix commencent à s’élever tant dans les milieux politiques ou au sein du public pour critiquer ce qui est perçu comme étant une certaine mollesse dans la réponse à la crise de santé publique qui semble se dessiner.

Coronavirus : le Canada est enfin capable de rapatrier les Canadiens de Chine
Le ministre canadien des Affaires étrangères indique que le Canada s’apprête enfin à rapatrier environ 160 Canadiens qui ont fait appel ces derniers jours à l’aide consulaire canadienne en Chine pour faciliter leur rapatriement et fuir la menace du coronavirus 2019-nCoV.

Pas de vaccin contre le coronavirus chinois avant un an, selon le Canada
L’administratrice en chef de la santé publique du Canada vient jeter une douche froide sur les espoirs de développer rapidement un vaccin pour faire échec au coronavirus chinois 2019-nCoV. La Dre Theresa Tam estime qu’il faudra probablement attendre au moins un an.

Coronavirus : Air Canada annule des vols et des firmes annulent leurs voyages
Air Canada annule certains vols vers la Chine afin de mieux s’adapter à un fléchissement de la demande en raison notamment de l’annulation des projets de voyages d’entreprises canadiennes. Le transporteur permet aussi aux passagers de modifier gratuitement leurs réservations pour les vols vers les villes chinoises.

Coronavirus : un téléphone rouge pour tous les passagers du vol chinois CZ311
Pour calmer les inquiétudes et aider ceux qui se trouvaient sur l’avion transportant de Chine à Toronto la première victime confirmée au pays du coronavirus de Wuhan, les responsables de la santé publique viennent de mettre en place une ligne téléphonique d’urgence, le 416 338-7600.

Coronavirus à Wuhan : le Canada déconseille fortement aux Canadiens d’y voyager
Le gouvernement canadien déconseille maintenant à tous ses ressortissants de se rendre dans la province chinoise du Hubei. Alors que le Canada soupèse les scénarios, plusieurs pays, dont les États-Unis, le Japon et la France, se mobilisaient concrètement mardi pour organiser l’évacuation de leurs ressortissants de Wuhan

Coronavirus : des Canadiens confinés en Chine
La propagation du coronavirus, des Canadiens vivant en Chine ont vu leur quotidien être bouleversé. C’est le cas des Acadiens Wilfred Roussel et Mathieu Chouinard. Dans un reportage de Radio-Canada, les deux hommes ont raconté leurs problèmes depuis l’apparition du coronavirus en décembre. En tout, 250 Canadiens se trouveraient dans la région touchée en Chine.

Deuxième cas confirmé au Canada de contagion par le coronavirus de Wuhan
Le médecin-hygiéniste en chef de la province de l’Ontario, le Dr David Williams, vient de confirmer que l’épouse du patient zéro au Canada a été déclarée positive et qu’elle est atteinte de la maladie. « Étant donné qu’elle s’est isolée [depuis son arrivée à Toronto], le risque pour les Ontariens reste faible », a-t-il dit.

Virus en Chine : le Cirque du Soleil annule des représentations
Le Cirque du Soleil vient d’annoncer l’annulation des représentations de son spectacle intitulé Un monde fantastique. L’entreprise de divertissement, fondée par le Québécois Guy Laliberté, a expliqué suivre les recommandations des autorités chinoises qui demandent l’arrêt de toute activité réunissant plus de 100 personnes.

Un mystérieux virus en Chine inquiète les autorités canadiennes
Une mystérieuse épidémie partie du centre de la Chine se répand parmi les grandes métropoles du pays, notamment Pékin, Shanghai et Shenzhen. Apparu il y a un mois dans un marché de Wuhan situé au centre de la Chine, le virus baptisé « 2019-nCoV » commence maintenant à toucher les pays voisins, soit le Japon, la Corée du Sud et la Thaïlande.

Coronavirus : le Canada en alerte et vigilant à l’annonce d’un cas à Seattle
Un cas observé aux États-Unis a incité le Canada à renforcer ses mesures de protection. Pendant ce temps, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) tient une réunion de crise pour déterminer s’il faut déclarer un état d’urgence par rapport à ce virus qui a déjà fait des morts en Chine et qui s’est propagé dans cinq pays.

Coronavirus : cinq personnes sous surveillance au Québec
À Vancouver, où la communauté chinoise représente à elle seule le quart de la population, selon les données de 2016, les magasins sont pris d’assaut pour se procurer des masques antipoussière depuis la confirmation d’un cas de coronavirus dans l’État de Washington, voisin de la Colombie-Britannique.

Catégories : International, Santé
Mots-clés : , , , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

@*@ Comments

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la Nétiquette.

Nétiquette
Quand vous vous exprimez dans le cadre d’une tribune, vous devez être aussi courtois que si vous parliez à quelqu’un face à face. Les insultes et attaques personnelles ne seront pas tolérées. Ne pas être d’accord avec une opinion, une idée ou un événement est une chose, mais manquer de respect envers autrui en est une autre. Les grands esprits ne se rencontrent pas toujours, et c’est bien là l’intérêt des tribunes! La nétiquette est l’ensemble des règles de conduite régissant le comportement des internautes. Avant d’intervenir dans une tribune, il est important d’en prendre connaissance. Sinon, on risque l’expulsion!

  1. Les tribunes de RCInet.ca ne sont pas anonymes. Au moment de s’inscrire, les utilisateurs sont tenus d’indiquer leurs nom, prénom et lieu de résidence, qui s’afficheront au moment de la publication de leur commentaire. RCInet.ca se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s’il existe un doute quant à l’identité de son auteur.
  2. L’usurpation de l’identité d’autrui dans l’intention d’induire en erreur ou de causer un préjudice est une infraction grave passible d’expulsion.
  3. Les tribunes de Rcinet.ca sont ouvertes à tous, quels que soit l’âge, l’origine ethnique, la religion, le sexe ou l’orientation sexuelle.
  4. Les propos diffamatoires, haineux, racistes, xénophobes, homophobes, sexistes ou disgracieux envers l’origine ethnique, l’appartenance à une religion ou à un groupe d’âge ne seront pas publiés.
  5. Dans Internet, les majuscules équivalent aux cris et peuvent être interprétées comme de l’agressivité, ce qui est plutôt désagréable pour vos interlocuteurs. Tout message contenant un ou des mots écrits en majuscules (à l’exception des sigles et des acronymes) sera rejeté. Il en sera de même pour les messages contenant un ou des mots en caractères gras, italiques ou soulignés.
  6. Le langage vulgaire, obscène ou malveillant est interdit. Les tribunes sont des lieux publics, et vos propos pourraient heurter certains internautes. Les personnes faisant usage d’un langage grossier seront expulsées.
  7. Le respect mutuel est de mise entre les utilisateurs. Ainsi, il est interdit d’injurier, de menacer ou de harceler un utilisateur. Vous pouvez exprimer votre désaccord avec une idée sans attaquer quiconque.
  8. L’échange d’arguments et de vues contradictoires est un élément clé d’un débat sain, mais il ne doit pas prendre la forme d’un dialogue ou d’une discussion privée entre deux participants qui s’interpellent sans égard aux autres participants. Les messages de ce type ne seront pas affichés.
  9. Radio Canada International diffuse en cinq langues. Les échanges dans les forums doivent se faire dans la même langue que le contenu que nous publions. L’usage d’autres langues, à l’exception de quelques mots, est interdit. Les messages sans rapport avec le sujet ne seront pas publiés.
  10. L’envoi de messages à répétition nuit aux échanges et ne sera pas toléré.
  11. L’insertion d’images ou de tout autre type de fichier dans les commentaires est interdite. L’inclusion d’hyperliens vers d’autres sites est permise, à condition qu’ils respectent la nétiquette. Toutefois, Radio Canada International n’est aucunement responsable du contenu de ces sites.
  12. La copie d’un texte d’autrui, même avec référence à son auteur, est inacceptable si cet extrait constitue la majeure partie du commentaire.
  13. La publicité et les appels à la mobilisation, sous quelque forme que ce soit, sont interdits dans les tribunes de Radio Canada International.
  14. Tous les commentaires et autres types de contenus sont modérés avant publication. Radio Canada International  se réserve le droit de ne pas publier les messages des internautes.
  15. Radio Canada International se réserve le droit de fermer une tribune à tout moment, sans préavis.
  16. Radio Canada International se réserve le droit de modifier ces règles de conduite (nétiquette) en tout temps, sans préavis.
  17. En participant à ses tribunes, vous autorisez Radio Canada International à publier vos commentaires sur la toile pour un temps indéfini. Cela suppose aussi que ces messages seront indexés par les moteurs de recherche d’Internet.
  18. Radio Canada International  n’est nullement tenue de retirer vos messages du web, si un jour vous en faites la demande. Nous vous invitons donc à bien réfléchir à vos propos et aux conséquences de leur publication.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*