Un organisme du nord-ouest canadien de lutte contre les feux de forêt obtient 1 M$

Un pompier en formation lors d’un cours donné au printemps 2019 par le Yukon First Nations Wildfire. (Mike Rudy/Radio-Canada)
L’organisme Yukon First Nations Wildfire qui lutte contre les feux de forêt a obtenu plus de 1 million de dollars après un prix cette semaine à la 8e édition du Prix Inspiration Arctique.

Son Programme de guérison et de formation sur la résilience lui a permis de recevoir 410 000 $ .

L’Agence canadienne de développement économique du Nord lui a aussi accordé 622 000 $ afin que l’organisme puisse acheter entre autres du matériel pour combattre les feux de forêt.

« Je suis très touché que nous ayons ce soutien », dit Chad Thomas, un chef d’équipe auprès de la YFNW qui forme les Yukonnais à être les premiers sur le terrain en cas d’incendies.

« On a eu de gros succès, ajoute-t-il. On a pu mettre en évidence ces deux dernières années que nous sommes une force prête à répondre à n’importe quelle catastrophe naturelle ».

M. Thomas rappelle que combattre les feux est difficile. Les pompiers peuvent avoir des problèmes de toxicomanie ou des troubles mentaux, comme du stress post-traumatique.

Le programme leur permet de retrouver un certain équilibre en se servant de thérapie, mais également de méthodes autochtones traditionnelles. « L’idéal serait que l’on puisse s’adresser à ces situations tout de suite et ne pas laisser aux pompiers le temps de repousser [la thérapie]  », dit M. Thomas.

La YFNW entend embaucher de nouveaux membres au printemps et faire la tournée de communautés au Yukon pour rappeler qu’il s’agit d’une bonne occasion de « gagner sa vie ».

D’après des informations d’Elyn Jones

Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *