Dans le nord-ouest canadien, une boutique de tatouage se veut écologique

Kirsty Wells, une copropriétaire de Molotov & Bricks, travaille pour la boutique de tatouage soit plus respectueuse de l’environnement. (George Maratos/Radio-Canada)
Une boutique de tatouage à Whitehorse, Molotov & Bricks, utilise des produits à base de végétaux et par conséquent biodégradables afin de réduire son empreinte écologique.

Elle évite également l’usage de matières plastiques à usage unique.

« J’en suis réduite à un [sac de poubelle] par semaine et non un par jour », explique Kristy Wells, une artiste et copropriétaire du commerce.

À titre d’exemple, Molotov & Bricks utilise des gants biodégradables et des produits naturels pour les soins de la peau. « La différence se calcule en cents, pas en dollars », fait valoir Mme Wells qui souligne qu’un tel changement ne plombe pas les dépenses du commerce.

Cependant, même si le marché canadien propose un nombre croissant de produits verts, il n’en existe pas encore pour les aiguilles qui doivent être incinérées par des sites industriels.

Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *