Un Canadien parmi une équipe d’expédition internationale au Groenland

Sébastien Audy est l’un des membres d’une expédition internationale au Groenland qui imbrique défis sportifs et recherche scientifique. (Facebook)
Originaire du Chicoutimi au Québec, le Canadien Sébastien Audy fait partie d’une expédition internationale afin de traverser le Groenland du sud au nord en ski cerf-volant. L’aventure qui se déroule du 29 avril au 5 juin mêle défi sportif en milieu extrême et recherche scientifique sur les changements climatiques.

Accompagné du chef d’expédition belge, Dixie Dansercoer, et de la Hollandaise Johanna Adriana Simone Maria, l’alpiniste Sébastien Audy a pour objectif de parcourir 2 200 kilomètres de distance en ski cerf-volant. Le Canadien qui réside à Washington est un habitué des sports extrêmes escaladant depuis 15 ans les plus hauts sommets de la Terre.

Cette expédition au Groenland est subventionnée par la Scientific Exploration Society, la plus ancienne organisation d’exploration scientifique toujours en activité. Fondé en 1969, l’organisme est basé en Angleterre.

Le Canadien Sébastien Audy est est un alpiniste aguerri ayant atteint le plus haut sommet de chaque continent. (Facebook)

Le trio a entamé leur odyssée dans l’environnement polaire groenlandais à partir de la localité de Narsarsuaq situé au nord de l’île pour rejoindre Qaanaaq au sud. Les organisateurs précisent que l’expédition est certifiée « carboneutre » par l’organisme international de protection de l’environnement We Are Neutral.

« La navigation sur glacier, la rencontre éventuelle d’ours polaires et l’habileté à manipuler le cerf-volant sont les principaux défis », a expliqué Sébastien Audy par voie de communiqué.

« Le voyage polaire traditionnel est lent et monotone. Les aventuriers veulent démontrer qu’il est possible de parcourir de grandes distances plus rapidement en modifiant le mode de transport. »Sébastien Audy, alpiniste
Recherche sur les changements climatiques

L’équipe danoise du département « Physics office, climate and earth » de l’Université de Copenhague a déclaré miser sur la contribution de ces « aventuriers explorateurs ». Helle Astrid Kjaer, auteure de la recherche, a besoin d’obtenir un échantillonnage de neige sur toute l’étendue polaire du Groenland.

À ce titre, le trio recueillera deux fois par jour, matin et soir, des échantillons de neige tout au long leur voyage. Chacun des échantillons sera analysé afin d’étudier la variabilité des ions déposés à la surface et aussi à l’intérieur de la glace du Groenland considérée par les experts comme celle contenant le moins d’impuretés des zones glaciaires.

Notons que ce voyage s’avère un prélude aux expéditions polaires Pôle-2-Pôle du défi la Grande Percée projetée pour l’année 2022. Cette mission consiste à conquérir au cours d’une même année le pôle Nord et le pôle Sud, suivi de l’ascension du mont Vinson, le plus haut sommet de l’Antarctique.

Ismaël Houdassine, Regard sur l'Arctique

Ismaël Houdassine est diplômé en journalisme de l’Université de Montréal. Il commence sa carrière comme reporter et journaliste culturel. Avant de rejoindre l’équipe de Radio-Canada, il a collaboré durant plusieurs années pour plusieurs médias, notamment l’Agence QMI et Le HuffPost.

Une réflexion sur “Un Canadien parmi une équipe d’expédition internationale au Groenland

  • vendredi 30 avril 2021 à 13:18
    Permalien

    Nous apprécions grandement l’intérêt que vous portez à cette expédition et à l’implication de Sébastien Audy , alpiniste chevronné et explorateur polaire dédié.

    Nous nous assurerons de vous garder bien informé sur le déroulement de cette expédition internationale,à la fois défi sportif et recheche scientifique sur les changements climatiques.

    Nous attirons votre attention sur le fait que pour l’explorateur polaire c’est en prélude aux expéditions de la Grande Percée  »Pôle-2-Pôle »de l’année 2022. En juin de cette année nous ferons part des tenants et aboutissants de cette épopée créant un véritable passage entre défi extrême et entraide extrême.

    Répondre
Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Répondre à Michel Audy Annuler la réponse

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.