Le Canada veut renforcer l’enseignement postsecondaire dans le Grand Nord

Le budget fédéral de 2021 prévoit 8 millions de dollars sur deux ans au gouvernement des Territoires du Nord-Ouest pour appuyer la transformation du Collège Aurora en université polytechnique. (Mario de Ciccio/Radio-Canada)

Le gouvernement canadien a annoncé mardi de nouvelles mesures financières pour soutenir « l’enseignement supérieur et l’expansion du système d’éducation postsecondaire » dans les Territoires du Nord-Ouest.

Cet argent a déjà été annoncé lors du dernier budget. Il s’agit de l’octroi de 8 millions de dollars sur deux ans, à partir de 2021-2022, au gouvernement des Territoires du Nord-Ouest pour appuyer la transformation du Collège Aurora en université polytechnique, comme l’a rappelé le ministre des Affaires du Nord, Daniel Vandal.

Et ce n’est pas le premier financement fédéral pour renforcer les communautés de l’Arctique. Dans le budget de 2019, il était prévu 40 millions sur cinq ans pour soutenir les options d’éducation postsecondaire dans le Nord.

Un million de dollars était prévu pour « créer un groupe de travail chargé de se pencher sur l’éducation postsecondaire dans l’Arctique et le Nord ». De plus, 26 millions étaient prévus pour la construction d’un nouveau pavillon des sciences dans le cadre de la transition du Collège du Yukon, qui deviendra l’Université du Yukon.

Chaque Canadien devrait avoir la possibilité de poursuivre ses études, d’acquérir de nouvelles compétences et d’avoir les mêmes chances de réussite dans la vie. Notre gouvernement continuera de travailler avec ses partenaires territoriaux, provinciaux et autochtones pour traiter les questions qui leur tiennent à cœur, notamment une éducation de meilleure qualité, plus pertinente et plus accessible, ainsi que des possibilités accrues de perfectionnement des compétences, d’apprentissage pratique et d’accès à un enseignement supérieur de qualité dans la région. Grâce à sa transformation, le Collège Aurora pourra devenir l’établissement dont la région a besoin pour soutenir le développement social et économique et préparer les habitants du Nord pour de bons emplois dans leurs communautés ou là où ils le désirent. L’accès à l’éducation aidera à acquérir les compétences nécessaires pour les emplois d’aujourd’hui et favorisera l’innovation et la croissance économique. De concert avec nos partenaires, nous créons un environnement dans l’Arctique et le Nord, où les Canadiens ont accès à l’éducation dont ils ont besoin pour réussir.Daniel Vandal

De son côté, le ministre de l’Éducation, de la Culture et de la Formation des Territoires du Nord-Ouest, R. J. Simpson, a expliqué que « l’investissement fédéral de 8 millions de dollars appuiera la planification et le développement de l’université polytechnique, mais il confirme également l’importance de poursuivre notre travail dans ce domaine ».

Ainsi, selon lui, la transformation du Collège Aurora en une université polytechnique apportera de nombreux avantages économiques et sociaux à des générations d’habitants du Nord.

Samir Bendjafer, Regard sur l'Arctique

Samir Bendjafer est détenteur d'un bacalauréat en informatique de l'Université de Bab Ezzouar (Alger) et d'un diplôme en journalisme de l'Université de Montréal. En 1997, il entame sa carrière de journaliste en Algérie en pleine révolution internet dans les journaux , avant le passage au journalisme 2.0 et les médias sociaux. A partir de 2005, Il a travaillé comme correspondant de presse basé à Montréal tout en publiant régulièrement dans les médias locaux montréalais. Sa curiosité et son penchant naturel à aller au-delà des apparences sont à la base de sa passion pour le journalisme.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.