COVID-19 : nouvelles restrictions et écoles toujours fermées à Yellowknife dans le Grand Nord canadien

Mardi, Yellowknife comptait 141 cas actifs de COVID-19. (Mario De Ciccio/Radio-Canada)
La médecin hygiéniste en chef des Territoires du Nord-Ouest, Kami Kandola, a prolongé et renforcé ses arrêtés de santé publique sur les restrictions dues à la COVID-19 à Yellowknife, à Behchokǫ̀ et à Whatì. Les écoles de la capitale resteront fermées jusqu’au 4 octobre.

En conférence de presse, mercredi, la Dre Kandola a indiqué que les mesures annoncées le 8 septembre sur les rassemblements à Yellowknife, qui devaient arriver à échéance vendredi, se poursuivront 10 jours de plus.

La médecin hygiéniste en chef a aussi annoncé de plus fortes mesures dans la capitale ténoise. Elles empêcheront notamment les établissements et les commerces non essentiels d’accueillir plus de 10 personnes à l’intérieur au même moment.

La Dre Kandola espère que la mise en place de ces restrictions, qui commenceront vendredi à 23 h 59, permettra de « court-circuiter la propagation de la COVID-19 à Yellowknife » afin de rouvrir les écoles.

Parmi les provinces et les territoires du pays, les Territoires du Nord-Ouest ont maintenant le plus haut taux de cas actifs pour 100 000 habitants, selon la Dre Kandola.

Mardi, le territoire comptait 241 cas actifs, dont 141 à Yellowknife, 51, à Behchokǫ̀, et 30, à Whatì. Deux personnes sont mortes de la maladie au cours du dernier mois.

« Si nous réduisons tous nos rassemblements sociaux et que nous nous isolons et passons un test de dépistage lorsque des symptômes apparaissent, espérons que nous pouvons voir la fin de tout cela. Avec cette prolongation de 10 jours, je m’attends à ce que ce soit la seule nécessaire », explique la Dre Kandola.

À Behchokǫ̀, les restrictions seront prolongées jusqu’au 7 octobre, et à Whatì, elles seront en vigueur jusqu’au 9 octobre.

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.