Dans le Grand Nord canadien, le Nunavut annonce la levée de toutes les restrictions sanitaires

John Main, le ministre de la Santé du Nunavut, affirme qu’il est temps que le territoire gère la COVID-19 comme toute autre maladie infectieuse. (Matisse Harvey/Radio-Canada)
À partir du 11 avril, le Nunavut laissera tomber toutes les restrictions sanitaires liées à la COVID-19 encore en vigueur sur le territoire.

Selon un communiqué du gouvernement du Nunavut, ce dernier a pris la décision de lever l’arrêté de santé publique d’urgence après avoir consulté le médecin hygiéniste en chef, le Dr Michael Patterson.

« Les deux dernières années, les Nunavummiut ont dû faire des sacrifices pour protéger les communautés de la COVID-19. Aujourd’hui, nous en avons beaucoup appris sur ce virus et avons les outils, comme les tests et les vaccins, pour aider à réduire les risques », affirme le ministre de la Santé John Main.

Le masque ne sera donc plus obligatoire sauf dans les bâtiments territoriaux et les établissements de santé, dont les centres pour aînés. Les entreprises privées pourront toujours demander à leurs clients de porter un masque.

Les restrictions sur les limites de rassemblements privés et publics seront aussi levées. La distanciation dans les commerces, lieux de loisirs, musées, bibliothèques et galeries d’art ne sera plus obligatoire.

Les personnes atteintes de la COVID-19 ne seront plus tenues de s’isoler même s’il reste recommander qu’elles le fassent.

Les centres d’isolement médicaux seront fermés et les travailleurs en santé qui reçoivent un diagnostic positif à la maladie se verront offrir des options pour s’isoler en fonction des règles de la région dans laquelle ils se trouvent.

« Alors qu’il n’y a plus de restrictions, cela ne signifie pas que la COVID-19 n’existe plus », dit le Dr Patterson.

Il demande à la population de prendre les précautions nécessaires pour se protéger.

Le programme de distribution des paniers de nourriture du gouvernement restera en place jusqu’à la fin du mois de mai.

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.