Nord canadien : une visite royale centrée sur les communautés

Le prince Charles et son épouse, la duchesse Camilla, visiteront les Territoires du Nord-Ouest le 19 mai. (La Presse canadienne)
Le prince de Galles et la duchesse de Cornouailles arriveront à Yellowknife, aux Territoires du Nord-Ouest, le 19 mai pour clore leur visite de trois jours en sol canadien.

Selon l’itinéraire du prince Charles et de Camilla Parker Bowles, ils seront accueillis par des dignitaires à l’aéroport de la capitale avant de se rendre dans la communauté de Dettah pour rencontrer la Première Nation Dénée Yellowknives.

Le chef Edward Sangris a déclaré dans un communiqué qu’il a hâte de recevoir ces invités royaux.

« Il s’agira là d’une occasion de montrer au monde entier notre magnifique collectivité et les personnes incroyables qui font de Dettah un endroit si spécial. »

Le prince Charles et la duchesse Camilla prendront part à plusieurs événements communautaires comme une prière d’ouverture, un cercle de tambours et une cérémonie d’alimentation du feu.

Le chef de Dettah, Edward Sangris, affirme avoir hâte de « mettre en valeur la culture dynamique et l’histoire de la Première Nation des Dénés Yellowknives ». (Chantal Dubuc/CBC)

Par la suite, le prince Charles participera à une discussion avec des chefs et des aînés locaux. Selon les responsables média de Patrimoine canadien, cette rencontre n’a pas pour but une discussion « complètement structurée ».

« Il s’agit plus d’une occasion d’apprendre et d’écouter les membres de la communauté », affirme une responsable mardi, lors d’une séance d’information technique.

Un peu plus tôt, ce mois-ci, le chef Edward Sangris a expliqué qu’il souhaitait que les Dénés puissent parler au prince et à son épouse « plutôt que simplement leur dire bonjour et leur serrer la main ». Il faisait référence à la visite du prince William et de Catherine Middleton en 2011, durant laquelle seule une poignée de main avait été échangée.

Le duc et la duchesse de Cambridge, William et Kate, ont fait une visite officielle à Yellowknife au cours de l’été 2011. (Reuters)

Pour sa part, la duchesse de Cornouailles se rendra à l’École Kaw Tay Whee pour en apprendre davantage sur le programme scolaire adapté à la culture dénée et les efforts de préservation de la langue wıı̀lıı̀deh yatıı̀.

Un programme chargé

Le prince de Galles sera nommé membre honoraire des Rangers canadiens lors d’une visite visant à célébrer le 75e anniversaire de cette organisation.

Le couple princier visitera ensuite un centre d’hébergement de transition pour les femmes et les enfants fuyant la violence et rencontrera des experts en matière de changements climatiques pendant une promenade le long de la route de glace de Dettah.

Il finira sa visite en se rendant au Centre du patrimoine septentrional Prince-de-Galles, à Yellowknife, où il rencontrera des producteurs d’aliments locaux et prendra part à une discussion sur le Traité 11 après avoir vu une exposition du gouvernement tłı̨chǫ.

La journée se terminera par le dévoilement d’une plaque au jardin du jubilé des Territoires du Nord-Ouest dans le cadre des célébrations du jubilé de platine.

Stuart Hodgson, ancien commissaire des T.N.-O., prend la parole lors de l’ouverture du Centre du patrimoine septentrional Prince-de-Galles à Yellowknife en 1979. C’est la date à laquelle le prince Charles a visité le territoire pour la dernière fois. (Centre du patrimoine septentrional Prince-de-Galles)

Pour la première ministre Caroline Cochrane, cette visite royale est une occasion de célébrer et de mettre en valeur les Territoires du Nord-Ouest.

« Je suis convaincue que le prince de Galles et la duchesse de Cornouailles recevront, de la part de nos habitants, un accueil digne de la réputation mondiale dont jouit l’hospitalité nordique. »

La dernière tournée canadienne du prince Charles et de la duchesse Camilla remonte à 2017, lors de l’anniversaire des 150 ans de la Confédération. Le prince s’était rendu aux Territoires du Nord-Ouest la dernière fois en 1979.

Avant leur passage dans le Nord, ils visiteront Saint-Jean (Terre-Neuve-et-Labrador) et la région d’Ottawa.

Avec des informations d’Emma Grunwald

Laureen Laboret, Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.