Saison historique des feux dans le Nord canadien

L’incendie de Crystal Creek, pris en photo la semaine dernière, a forcé la fermeture de la route du Klondike Nord entre Pelly Crossing et Stewart Crossing. (Gouvernement du Yukon/Facebook)
Les incendies qui font rage au Yukon et aux Territoires du Nord-Ouest ont déjà brûlé plus d’hectares que la moyenne annuelle des 25 dernières années.

Selon les données compilées dimanche par le Centre interservices des feux de forêt du Canada, 236 brasiers ont déjà détruit plus de 105 000 hectares de terres au Yukon, soit le triple de l’année précédente.

Dans les Territoires du Nord-Ouest, près de 257 000 hectares de terres ont brûlé depuis le 1er janvier, alors que les flammes n’avaient ravagé que 14 700 hectares en 2021. La moyenne annuelle sur 25 ans est de 103 000 hectares.

Protéger les infrastructures au Yukon

Ce qui est inquiétant n’est pas le nombre de feux, mais leur proximité avec les infrastructures, selon la porte-parole des services de protection du Yukon, Kathryn Hallett.

« C’est une bonne chose d’avoir des incendies dans la nature, cela fait partie du processus écologique naturel », a-t-elle indiqué.

« Quand ils sont proches des communautés et des infrastructures, cela exige un déploiement de ressources. »

Le territoire a fait appel à la Colombie-Britannique pour obtenir des renforts. Selon la dernière mise à jour du gouvernement, une équipe de gestion des interventions de la province a pris le relais pour lutter contre les feux de Crystal Creek et d’Upper Willow Creek qui ont entraîné la fermeture d’une portion de la route du Klondike Nord.

Des opérations de brûlage sont également prévues pour circonscrire certains feux près des lacs Ethel et Mayo.

La pluie annoncée a aidé à certains endroits, mais a été parfois accompagnée d’éclairs.

Pas de menace aux communautés aux T.N-O.

Aux Territoires du Nord-Ouest, 94 incendies brûlaient dimanche, mais aucun ne menaçait les communautés, selon la dernière mise à jour de l’organisation gouvernementale.

La moitié des opérations de brûlage a pu être effectuée samedi pour maîtriser le feu au sud de Wrigley, dans la vallée du Mackenzie. Des gicleurs sont installés dans la zone pour protéger les infrastructures de la communauté ainsi que celles d’Enbridge.

Là aussi, les autorités préviennent que, malgré la pluie, le sol reste très sec en profondeur. Cela peut conduire des brasiers éteints à se rallumer.

Des bulletins spéciaux de qualité de l’air sont toujours en vigueur pour de nombreuses régions du territoire.

Avec des informations de Sissi De Flaviis

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.