Les 8 histoires sur les animaux qui ont marqué le Grand Nord en 2021

Le lynx du Canada, plus flemmard qu’on le croit? (Emily Studd)
Entre les études scientifiques ou les vidéos d’amateurs, l’année 2021 a montré une fois de plus que les animaux ont leur importance dans le Grand Nord. Que cela soit les lynx, les saumons ou les espèces éteintes comme les mammouths, plusieurs ont été mis en vedette pour leurs comportements et leurs enseignements. Voici les histoires des 12 derniers mois à ne pas manquer.

Un lionceau des cavernes de 28 000 ans retrouvé en très bon état en Sibérie

Selon les chercheurs, la femelle lionceau Sparta pourrait être l’animal de l’ère glaciaire le mieux conservé jamais retrouvé. Un résident russe l’a découverte alors qu’il recherchait des défenses de mammouth le long de la rivière Semyuelyakh.

Les organes et les moustaches de la jeune lionne ont été conservés. (Love Dalén/Radio-Canada)

Des ossements préhistoriques découverts dans une mine du Yukon

En retournant de la boue, deux employés d’une mine située non loin de Dawson, au Yukon, sont tombés sur ce qui semble être des squelettes de mammouth. Le gros mammifère a parcouru le Yukon et l’Alaska il y a plus de 12 000 ans.

Le mineur Trey Charlie et un collègue ont trouvé ce qu’ils pensent être deux squelettes de mammouth. (Photo soumise par Trey Charlie)

Près de 30 000 saumons quinnats disparaissent des sonars du fleuve Yukon

Des dizaines de milliers de saumons quinnats qui disparaissent entre l’embouchure du fleuve Yukon, en Alaska, et la frontière du Yukon, en 2020, poussent les autorités à ouvrir une enquête. Entre mauvais comptage et braconnage, les raisons peuvent être nombreuses pour expliquer un écart dans le décompte.

Le saumon quinnat est la seule espèce de saumon à atteindre Whitehorse sur le fleuve Yukon, photographié ici à la passe migratoire du barrage hydroélectrique. (Claudiane Samson/Radio-Canada)

Des lynx aux habitudes de chasse surprenantes, au Yukon

Une étude dans le parc national de Kluane semble montrer que les lynx sont plus paresseux qu’il n’y paraît dans leurs habitudes de chasse. Les félins pourraient en effet profiter de proies qu’ils n’ont pas eux-mêmes tuées.

Un lynx du Canada en 2005. (David Zalubowski/AP Photo)

Mort mystérieuse de centaines d’oies blanches au Nunavut

Plusieurs centaines d’oies des neiges sont découvertes mortes près de Cambridge Bay, en septembre, et ce n’est pas la première fois qu’un tel phénomène se produit au Nunavut.

Des oies des neiges sur l’île Bylot, au Nunavut. (Marie-Christine Cadieu/Frédéric Dulude)

Les chiens auraient accompagné les premiers humains dans le Grand Nord

Après avoir découvert des restes d’un canidé datant de plus de 10 000 ans, des scientifiques nous rappellent que le meilleur ami de l’homme porte bien son nom, puisque des chiens auraient accompagné les premiers humains ayant foulé le sol du continent nord-américain.

Le fragment d’os de chien de 10 150 ans permet de comprendre par quel endroit les humains et leurs chiens sont arrivés en Amérique. (Justin Sullivan/Getty Images)

La défense du narval dévoile l’histoire du climat

Des chercheurs issus de différents pays se sont intéressés aux défenses des narvals qui gardent en elle jusqu’à 50 années d’histoire pour comprendre notamment comment le cétacé de l’Arctique fait face aux changements climatiques. Cette étude est semblable à celle d’un tronc pour comprendre le passé d’un arbre.

Les changements climatiques dans le Grand Nord causent bien des ennuis au narval. (Paul Nicklen/WWF)

Les images incroyables d’un ours polaire pourchassant un renne

Des scientifiques ont pour la première fois observé une ourse polaire chasser un renne dans l’archipel du Svalbard au nord de la Norvège. La scène filmée, à l’été 2020, montre que l’animal serait peut-être en train de changer ses habitudes alimentaires parce que la banquise se fait de plus en plus rare.

Un ours polaire affamé cherche sa proie le long du rivage, au Svalbard. (Olivier Morin/Getty Images)

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.