À l'affiche/Francophonie: d’un océan à l’autre

Politique, Société

Université francophone en Ontario, des sous-ministres s’expliqueront à Ottawa

Le projet de l’Université de l’Ontario français, rejeté par le gouvernement conservateur de Doug Ford, sera étudié par le Comité permanent des langues officielles à Ottawa. Jeudi, le comité a fait parvenir une convocation obligatoire à deux sous-ministres ontariens après» 

Politique, Société

Accéder au divorce dans la langue officielle de votre choix

Vous parlez français, vous vivez en milieu minoritaire et vous voulez divorcer. Bientôt vous pourrez faire le tout dans l’une des deux langues officielles du Canada, quel que soit l’endroit où vous vivez. Pourquoi? Parce qu’il y a eu adoption» 

Politique, Société

La montée d’une droite populiste menace-t-elle le français au Canada?

C’est ce que croit Robert Melanson, président de la Société de l’Acadie du Nouveau-Brunswick. La semaine dernière, il a rédigé une lettre à l’attention du premier ministre du Canada, Justin Trudeau, pour l’inviter à soulever l’importance du bilinguisme et la» 

Immigration et Réfugiés, Société

Parler français, un facteur déterminant de rétention des immigrants au Québec

Un des défis auxquels font face les immigrants lorsqu’ils arrivent au Canada est d’apprendre l’une des deux langues officielles, soit le français ou l’anglais. Une étape primordiale pour s’intégrer dans la province où l’immigrant s’est d’abord établi. Et pour ceux» 

Politique, Société

Le gouvernement Ford remettrait en question l’avenir de l’Université de Hearst en Ontario

D’autres services aux francophones pourraient être coupés par les conservateurs de Doug Ford en Ontario. La journaliste de Radio-Canada Ève Caron a découvert qu’en août dernier les coûts d’exploitation de l’Université francophone de Hearst, dans le nord de l’Ontario, ont» 

Politique, Société

14 000 Franco-Ontariens manifestent pour leurs droits

« Nous sommes, nous serons » scandaient quelques milliers de Franco-Ontariens sortis dans la rue pour s’opposer aux compressions du gouvernement conservateur de Doug Ford. Les manifestants ont pris part à une quarantaine de rassemblements pour dénoncer les compressions aux» 

La ;députée franco-ontarienne Amanda Simard qui siège désormais comme indépendante.

Politique

La députée franco-ontarienne Amanda Simard quitte le gouvernement conservateur

Après avoir dénoncé les compressions dans les services à la francophonie ontarienne, la députée Amanda Simard a annoncé qu’elle quittait le Parti progressiste-conservateur de Doug Ford. Dans une lettre adressée à la législature de l’Ontario le 29 novembre, elle explique» 

Société

L’ACFA organise des manifestations pour appuyer la francophonie ontarienne

Après la décision du gouvernement Ford en Ontario de bloquer et de réduire le financement de certains services et projets francophones, l’Association des communautés francophones et acadienne du Canada prévoit des manifestations d’appui dans au moins huit provinces. C’est à» 

Des travailleurs partagent des informations lors d'une réunion.

Économie, Société

Le bilinguisme c’est payant pour l’économie canadienne

L’apport économique des travailleurs bilingues qui résident à l’extérieur du Québec s’élevait à 135 milliards de dollars selon des chiffres du recensement de 2016 de Statistique Canada. Cela représente 10 % du PIB au Canada et correspond au poids démographique» 

Une jeune fille tient une pancarte réclamant une première université francophone en Ontario

Politique, Société

Les Franco-Ontariens veulent gérer leurs services et institutions, dont l’Université de l’Ontario français

La bataille des Franco-Ontariens pour une éducation en français a été un long combat durant lequel ils sont allés jusqu’à la Cour suprême dans les années 90 pour obtenir gain de cause et mettre sur pied des commissions scolaires francophones.»