Nord canadien : Ottawa annonce un investissement pour améliorer la sécurité alimentaire

La serre communautaire d’Inuvik a été construite en 1998 dans un ancien aréna. (Marco De Ciccio/Radio-Canada)
De passage à Inuvik, aux Territoires du Nord-Ouest, lundi, le ministre canadien des Affaires du Nord, Daniel Vandal, a annoncé un investissement de 143,4 millions de dollars sur deux ans pour développer et pour améliorer la souveraineté et la sécurité alimentaires dans les communautés nordiques et isolées.

La somme, prévue dans le budget de 2021, permettra d’élargir le programme Nutrition Nord Canada, qui subventionne une liste d’aliments périssables et d’articles essentiels acheminés par avion, ainsi que des aliments non périssables et des articles essentiels acheminés par transport maritime saisonnier, par barge ou par route d’hiver, selon le gouvernement fédéral.

L’investissement comprend 36 millions de dollars supplémentaires pour la subvention de soutien aux chasseurs-cueilleurs et 60,9 millions pour les programmes alimentaires des communautés, afin de soutenir diverses activités de partage des aliments.

Un montant supplémentaire de 1,5 million de dollars sur deux ans est aussi accordé à la subvention de recherche sur la sécurité alimentaire de Nutrition Nord Canada.

Le programme Nutrition Nord Canada accorde une subvention pour les aliments périssables, qui autrement seraient inabordables pour la majorité des résidents des communautés admissibles. (Nick Murray/CBC)

Les subventions accrues du programme Nutrition Nord Canada, qui avaient été mises en place au début de la pandémie, seront également maintenues grâce à un investissement de 43 millions de dollars.

Cet investissement permet d’étendre la subvention aux producteurs d’aliments locaux dans les collectivités admissibles et aux banques alimentaires et organismes de bienfaisance desservant ces communautés, indique le gouvernement fédéral.

« Forts du succès de la Subvention de soutien aux chasseurs-cueilleurs, qui aide les communautés autochtones à se procurer des aliments traditionnels, nous poursuivons notre travail avec nos partenaires autochtones et du Nord pour nous assurer que ces programmes élargis continuent de répondre aux besoins des habitants du Nord », explique Daniel Vandal dans un communiqué.

Selon Ottawa, 122 communautés isolées du Nord bénéficient du programme de subventions au détail de Nutrition Nord Canada. Ces communautés sont situées au Yukon, dans les Territoires du Nord-Ouest, au Nunavut, en Alberta, en Saskatchewan, au Manitoba, en Ontario, au Québec et au Labrador.

 

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.